Vidéosurveillance dans un commerce : obligations, lois, etc.

Le nombre de cambriolages a augmenté de 23% sur les périodes de janvier et mars 2021 et janvier à mars 2022. Leur nombre passe de 54,2k à 66,9k en 2022.

On retrouve plusieurs familles d’objets ciblés par les cambrioleurs : le petit électronique (smartphone, smartwatch, tablette…), la maroquinerie de luxe, les bijoux et les vélos.

Nous savons également que dans certaines régions comme l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, sont les plus touchées par ces effractions mais aucune région ni échappe. C’est pour cela qu’il est essentiel de protéger son domicile ou son commerce.

Toutefois, l’installation d’un système de vidéosurveillance dans son logement privatif et dans un commerce recevant du public ne peut être faite de la même manière.

L’installation d’un système de vidéosurveillance dans un commerce ou des bureaux doit être conforme aux législations en vigueur.

Informer le public et les employés.

Pour installer une vidéosurveillance de votre entreprise en France, il faut effectuer une déclaration en préfecture. Une fois l’accord, il faut informer vos clients et vos employés qu’ils sont filmés, grâce à des panneaux de signalisation contenant les références d’articles de lois de vidéosurveillance et le numéro de téléphone à contacter pour le faire valoir son droit à l’image.

Champ de vision

La vidéosurveillance dans un commerce a pour but de se protéger contre les vols, cambriolages et agressions et en aucun cas pour surveiller des employés.
Dans un commerce, les caméras doivent surveiller le rayonnage, le stock, les entrées/sorties. Elles ne doivent pas être installées dans les parties communes comme les vestiaires, les toilettes, ni même les salles de repos.

Une ou plusieurs caméras peuvent surveiller les transactions en caisse mais pour cela, le champ doit être resserré (grâce à une caméra varifocale) sur la caisse uniquement et ne pas prendre entièrement les employés.

Vous pouvez également visionner votre parking, si il appartient à l’entreprise mais pas la voie publique.

Enregistrement et relecture 

La durée de conservation des images est elle aussi réglementée, elle varie selon les préfectures mais n’excède jamais 30 jours. L’accès aux enregistrements est sécurisé, par un mot de passe et ne peuvent être visionnés que par des personnes habilitées, suite à un incident.

Quel type de système choisir ?

En vidéosurveillance, il existe plusieurs types/familles d’équipement.

  • Vidéosurveillance IP / WIFI :
    • Transmission des données sans fil en WiFi + alimentation électrique
  • Vidéosurveillance IP :
    • Transmission des données par câble Ethernet sur port RJ45 + alimentation électrique
  • Vidéosurveillance IP / POE :
    • Transmission des données et alimentation électrique par câble Ethernet sur port RJ45
  • Vidéosurveillance TVI/AHD/CVI :
    • Transmission des données par câble coaxial sur fiche BCN + alimentation électrique

Chaque système possède ses avantages et inconvénients (coût, facilité d’utilisation, etc…), n’hésitez pas à contacter notre service client ici afin d’étudier quelle solution est la plus adaptée à votre besoin.

A LIRE AUSSI :

VIDEOSURVEILLANCE IP / WIFI :

Caméra intérieure sans abonnement
Caméra intérieure motorisée avec audio bidirectionnel
Caméra extérieure avec sirène et lumière
Caméra extérieure avec sirène, flash et audio bidirectionnel
Caméra motorisée sans abonnement
Caméra motorisée avec sirène, flash et audio bidirectionnel

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.